En commençant par « la Petite dame aux gâteaux”

The cake lady logo

Le meilleur conseil qu’on m’ait donné, c’est de bien définir qui sont mes clients et de les cibler avec mon marketing

Jo Onda

la Petite dame aux gâteaux

Jo Onda a passé la majeure partie de sa vie à Cornwall. Elle a été licenciée après la naissance de son fils. Passionnée par la pâtisserie, elle cuisinait des gâteaux pour sa famille. Petit à petit, elle a élargi son cercle de « clients » aux amis et à la famille. Elle s’est rendu compte qu’elle pouvait mettre ses exceptionnelles compétences au service de la création de sa propre entreprise.

Elle possédait les compétences techniques nécessaires pour faire des gâteaux incroyables, mais elle estimait qu’elle n’avait pas les compétences pour démarrer son entreprise. Elle manquait aussi de confiance en elle.  Avec l’aide du programme Accélérer l’Entrepreneuriat Féminin et du partenaire Outset CIC, elle a pu démarrer son entreprise, « The Little Cake Lady », basée à Hayle en Cornouailles.

« Mon travail consiste à rendre les gens heureux en créant des gâteaux de fête pour rendre leur journée spéciale ! »

Halloween cake for Ella

Outset a aidé Jo à développer son idée d’entreprise, ce qui lui a donné beaucoup plus de confiance en elle et l’a aidée à développer ses compétences en communication. Elle a réussi à surmonter sa peur du manque de moyens financiers pour réussir, et elle s’apprête maintenant à fournir ses gâteaux de fête aux cafés locaux et aux points de vente B2B. Elle dit que travailler avec Outset l’a vraiment motivée et l’a aidée à établir de nouveaux contacts qui l’aideront à développer son entreprise.

« Le meilleur conseil qu’on m’ait donné a été de travailler mon segment client afin de le cibler de façon pertinente ». En cours de route, elle a fait quelques erreurs, mais même si c’est un travail difficile, elle adore être sa propre patronne.

Elle recommande aujourd’hui à ceux qui souhaitent démarrer une entreprise de se renseigner sur l’aide et le soutien qui leur sont offerts, de parler de son idée avec  d’autres et d’avoir confiance en soi. 

Jo a de grands projets pour l’avenir de « La Petite Dame aux Gâteaux », espérant avoir une unité de fabrication et commencer à employer des salariés. Et pourquoi pas se diversifier avec des franchises dans l’avenir !